Machines a sous au Kenya : mineurs addicts qui en profite ? - Bonus casino

Machines a sous au Kenya : mineurs addicts qui en profite ?

    Partager :
Machines a sous au Kenya : mineurs addicts qui en profite ?

Au Kenya, une régulation insuffisante permet aux mineurs de moins de 18 ans d’avoir accès aux machines a sous. De riches hommes d’affaires ont importé ces machines a sous, qui depuis, rencontrent un franc succès auprès de la population. Un business visiblement prolifique, malgré la pauvreté du pays et les conséquences désastreuses… 

Machines a sous: Phénomène auprès des jeunes kenyans

 

enfant kenyan joue aux machines a sous

Dans les rues de Mombasa, dans le Sud Kenya, des enfants font la queue à l’entrée d’une épicerie. Ce n’est pas la dernière friandise à la mode qui ameute les foules, ni même une star locale de passage… C’est une machine a sous.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les machines a sous sont arrivées au Kenya il y a deux ans. Ce sont des hommes d’affaires chinois qui en ont fait l’importation.

Elles sont souvent en bois, colorées et font un boucan d’enfer.

Ces machines a sous sont donc placées dans les épiceries à travers le pays. Le propriétaire de la machine partage les bénéfices avec le maître des lieux qui ne touche que 20%. Jusqu’à 30 000 dollars de bénéfices en un jour pour une seule localité, comment est-ce possible ?

En fait, les plus jeunes seraient devenus complètement accros à ce divertissement de quartier aux allures de Jackpot. Allant même jusqu’à dérober de l’argent à leurs parents.

Un gouvernement dépassé

 

En conséquence à ce phénomène néfaste sur le peuple kenyan, le gouvernement a interdit l’importation des machines de Chine.  On en brûle et détruit des centaines, pourtant, les machines a sous réapparaissent mystérieusement.

La corruption endémique veut que les mesures que prend le gouvernement ne soient pas érigées en lois.

C’est pourquoi, malgré l’interdiction pour un mineur de jouer aux jeux de hasard, la pratique est autre. Malgré les confiscations systématiques de machines a sous, le Conseil du Comté de Mombasa en a décidé autrement.

Il défie le gouvernement en continuant de distribuer des licences « Machines et Jeux » pour 120 dollars.

 

Bonus Casino et son équipe encouragent à la prudence dans le jeu. En cas de suspicion d’addiction ou d’addiction aux jeux, n’hésitez pas à contacter Joueurs Info Service.
Numéro joueur info service

    Tags
CommentAIREs (0)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Top Casinos en Ligne